Psycho_synchro

Avis aux amateurs de douche : Janet Leigh va une nouvelle fois se faire assassiner dans sa salle de bains. Ce sera ce soir devant la façade de l'Hôtel de Ville de Caen. Mais attention, il ne s'agit pas d'une énième projection en plein air de "Psychose", dernier chef d'oeuvre en noir et blanc d'Alfred Hitchcock. Les cinéphiles du Lux, organisateurs du projet, ont rajouté leur petit grain de sel dans l'affaire. A côté du film de 1960, ils vont projeter son remake "plan par plan", tourné 40 ans plus tard par le cinéaste américain Gus Van Sant. "Psychose" y est devenu "Psycho" et Anthony Perkins a perdu quelques cheveux et un peu de charme puisqu'il s'appelle cette fois Vince Vaughn. En revanche, la remplaçante de Janet Leigh finit toujours poignardée sous sa douche. Décidément, ces acteurs ne retiennent aucune leçon...

Le projet s'appelle "Hitchcock Synchronie" et il est peu un fou dans le sens où il prend le pari que plusieurs centaines de spectateurs vont pouvoir, en un peu moins de 90 minutes, regarder et assimiler 2 films simultanément. Certes, les yeux ont encore la capacité de sauter d'un écran à l'autre mais les oreilles auront un peu plus de mal à démêler les bandes-sons. Pas de souci : au fil de la projection, on entendra alternativement les personnages de 1960 répondre à ceux de 1999 et inversement.

A n'en pas douter, il s'agit là d'un vrai plaisir de cinéphile. L'occasion aussi d'en apprendre un peu plus sur l'art de la mise en scène et celui de créer le suspense. Un critique de Télérama avait même déjà évoqué ce projet il y a quelques années en formulant le voeu de le voir un jour réaliser au MOMA, le Musée d'Art Moderne de New-York. Economisez le prix de votre billet vers les Etats-Unis et rendez-vous donc ce soir à la tombée de la nuit sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Caen, en espérant simplement que la métaphore de la douche ne soit pas filée jusqu'au bout et que les dieux de la météo épargneront aux spectateurs caennais de ces 2 "Psychose" une douche moins sanglante, mais tout aussi incommodante, que celle de Janet Leigh.

Ecoutez Romuald Poretti du cinéma Lux de Caen, le concepteur du projet "Hitchcock Synchronie" :

Et un petit avant-goût en forme de bande-annonce...