Sa victoire dans la première étape de la Solitaire du Figaro le 1er août dernier l'a confirmé : Fabien Delahaye est le marin qu'il va falloir suivre de très près dans les prochaines années.

Fabien Delahaye

Ecoutez Fabien Delahaye :

Ce succès à domicile dans "son" port de Caen-Ouistreham fut pourtant loin d'être une révélation. Cela fait plus de 2 ans que le nom du marin bas-normand revient régulièrement dans l'actualité de la voile. En 2009, date de sa première participation au Figaro (déjà), il remportait le classement des bizuths. L'année suivante, il passait en vainqueur la ligne d'arrivée de la Transat AG2R en tandem avec Armel Le Cléach, autre figariste confirmé.

Régulier, concentré, humble, Delahaye n'a dès lors pas cessé de monter en puissance. Il enchaîne les podiums sur les grandes courses au large nationales : 2ème de Bénodet-Martinique en avril dernier, 2ème de la Generali Solo en juin, et enfin 2ème de la Solitaire du Figaro la semaine dernière. Une régularité qui pourrait lui faire enlever le titre de champion de France de course au large en soitaire à l'issue de la Quiberon Solo du 24 au 30 septembre prochain.

Avec l'avenir devant lui et toujours la même pondération qui le caractérise, Fabien Delahaye, 27 ans, envisage désormais de courir le Vendée Globe en...2016. D'ici là, il aura largement le temps de franchir le cap des deuxièmes places.