Vaches_paissantOubliez tous vos clichés et rangez vos parapluies de Cherbourg dans les placards : la Normandie manque d'eau. Qui l'eût cru ? Et la situation n'est pas nouvelle : depuis maintenant 4 ans, les agriculteurs connaissent régulièrement des difficultés pour s'approvisionner en fourrage. Autrement dit, c'est la nourriture même du bétail, le nerf de la guerre, qui est touché. Déjà l'an passé, la sonnette d'alarme avait été tirée après un printemps très sec. Rebelote cette année : depuis plusieurs journées d'affilée, les températures dépassent alègrement la barre des 20°. La rosée du matin, quand elle existe, ne suffit pas à régénérer les végétaux.

S'il n'y a plus de fourrage sur place, il faut donc en importer. Et cela coûte cher, très cher. La Région a donc décidé de faire un geste envers les agriculteurs qui traversent déjà une crise sans précédent depuis des décennies. Fran_ois_DufourSur l'impulsion de François Dufour, vice-président du conseil régional, et lui-même agriculteur dans le sud-Manche, elle vient de mettre en place un plan baptisé "SOS fourrages" :

Au-delà de cette aide immédiate, la sécheresse récurrente de ces dernières années commence à poser de sérieux problèmes dans une région de pâturage comme la Normandie. S'agit-il d'un énième symptôme du réchauffement climatique ? Si la situation devait perdurer, François Dufour estime qu'elle modifierait l'économie régionale :