Si la majorité départementale semble toute prête à conserver les cantons d'Aunay-sur-Odon ou de Condé-sur-Noireau, il n'en est pas de même à Bayeux qui sera l'un des lieux-clefs de ces élections cantonales calvadosiennes. Jean-Léonce Dupont devra y mener une rude bataille pour succéder à Anne d'Ornano à la tête du conseil général. A surveiller aussi : les cantons de Creully et du Bény-Bocage où l'on est pas à l'abri d'une surprise.

Légende des enjeux :  * = sans surprise attendue, ** = à surveiller, *** = canton test

 

AUNAY SUR ODON

Aunay_sur_OdonCommunes: Aunay-sur-Odon, Bauquay, La Bigne, Brémoy, Cahagnes, Coulvain, Dampierre, Danvou-la-Ferrière, Jurques, Les Loges, Le Mesnil-Auzouf, Ondefontaine, Le Plessis-Grimoult, Roucamps, Saint-Georges-d'Aunay, Saint-Jean-des-Essartiers, Saint-Pierre-du-Fresnes.

Population: 8 563 habitants.

Conseiller général sortant (depuis 1998): Claude HAMELIN (DVD), maire de Saint-Georges-d'Aunay.

Enjeu : *

Analyse: Le canton paraît imperdable pour la majorité départementale. Il y a 7 ans, les 2 principaux candidats de droite faisaient plus de 62% au premier tour. Cette fois, l'absence de toute dissidence à affronter pour le conseiller sortant peut même faire songer à une élection dès le premier tour. A 71 ans, Claude HAMELIN s'apprête donc à repartir pour un troisième mandat. Il aura face à lui un candidat socialiste dont c'est le baptême du feu : Jacques LEBLOND, 56 ans, trésorier d'entreprise.

Egalement candidats: Bruno CAER (Parti Radical de Gauche), Denis DERDOS (Front National).

 

BALLEROY

BalleroyCommunes: Balleroy, La Bazoque, Bucéels, Cahagnolles, Campigny, Castillon, Chouain, Condé-sur-Seulles, Ellon, Juaye-Mondaye, Lingèvres, Litteau, Le Molay-Littry, Montfiquet, Noron-la-Poterie, Planquery, Saint-Martin-de-Blagny, Saint-Paul-du-Vernay, Tournières, Le Tronquay, Trungy, Vaubadon.

Population: 10 169 habitants.

Conseiller général sortant (depuis 1994): Michel GRANGER (DVD), maire de Vaubadon. 

Enjeu: **

Analyse: Inflation de candidats dans ce canton où on avait assisté à une simple triangulaire en 2004. Il n'y avait d'ailleurs pas eu de second tour et Michel GRANGER avait été réélu avec 50.5% des voix. Mais cette année, ils sont 7 en lice. Et parmi eux, 3 candidats de l'extrême-droite ou de la droite nationale (Patrice HAUTEVILLE pour le Front National, Henri FEREY pour le Parti de la France et Rodrigue HERILS pour la Ligue Nationaliste), ce qui n'est finalement pas si étonnant dans un canton où le FN avait réalisé son meilleur score départemental il y a 7 ans avec 16.28% des voix. Cette année, Michel GRANGER ne devrait pas échapper à un second tour, même s'il part favori face à son adversaire socialiste, Nathalie FERRAND, professeur d'économie-gestion.

Egalement candidats: Denis MARIE (sans étiquette), Pascal ROGUE (Europe Ecologie-Les Verts).

 

BAYEUX

BayeuxCommunes: Agy, Arganchy, Barbeville, Bayeux, Cottun, Cussy, Guéron, Monceaux-en-Bessin, Nonant, Ranchy, Saint-Loup-Hors, Saint-Martin-des-Entrées, Saint-Vigor-le-Grand, Subles, Sully, Vaucelles.

Population: 19 927 habitants.

Conseiller général sortant (depuis 1998): Jean-Léonce DUPONT(Nouveau Centre), vice-président du Sénat.

Enjeu: *** CANTON TEST

Analyse: 6 candidats, c'est exactement le même nombre qu'il y a 7 ans. Mais l'enjeu est important. Le vice-président du Sénat et du conseil général y joue sa place. Jean-Léonce DUPONT n'a pas caché ses intentions de succéder, en cas de victoire, à Anne d'Ornano à la tête de la présidence du conseil général. En 2004, il avait dû en passer par un second tour, élu avec seulement 200 voix d'avance (51.04%) sur la candidate socialiste d'alors, Nathalie Le Moal. Il aura cette fois face à lui Dominique REGEARD, 45 ans, cadre de l'administration fiscale et candidat socialiste. Ce dernier vient d'ailleurs de recevoir sur le terrain le soutien de Harlem Désir, n°2 du PS, c'est dire que personne n'ignore la portée stratégique de ce canton de Bayeux. Comme il y a 7 ans, Jean-Léonce DUPONT devra affronter un candidat dissident à droite, Guillaume GAUTIER-LAIR. Il devra surtout se détacher du contexte politique national, guère favorable pour les représentants de la majorité, et faire fi des résultats parfois surprenants de la ville de Bayeux, gérée par un maire divers droite, mais qui a voté pour Ségolène Royale au second tour de la présidentielle 2007 et qui a placé Laurent Beauvais en tête dès le premier tour des régionales l'an dernier. Bref, on s'achemine vers un second tour très disputé...

Egalement candidats: Patrick BARATEAU (Europe Ecologie-Les Verts), Philippe CHAPRON (Front National), Guillaume DAUXAIS (Apparenté Communiste).

 

LE BENY-BOCAGE

Le_B_ny_BocageCommunes: Beaulieu, Le Bény-Bocage, Bures-les-Monts, Campeaux, Carville, Etouvy, La Ferrière-Harang, La Graverie, Malloué, Montamy, Mont-Bertrand, Montchauvet, Le Reculey, Saint-Denis-Maisoncelles, Sainte-Marie-Laumont, Saint-Martin-des-Besaces, Saint-Martin-Don, Saint-Ouen-des-Besaces, Saint-Pierre-Tarentaine, Le Tourneur.

Population: 8 069 habitants.

Conseiller général sortant (depus 1998): Alain DECLOMESNIL (DVD), maire du Reculey.

Enjeu: **

Analyse: Il y avait eu une triangulaire en 2004, il y aura une quadrangulaire cette année, et, a priori, c'est plutôt une mauvaise nouvelle pour la gauche car c'est un candidat NPA, Gérard LEROY, qui s'invite en supplément. Il y a 7 ans, Alain DECLOMESNIL avait été le mieux élu des conseillers généraux (68.28% dès le premier tour). Mais il aura cette année face à lui le maire du chef-lieu de canton, Jean-Pierre RAOULT, qui se présente sous l'étiquette PS. La gauche espère donc un second tour où tout deviendrait possible.

Egalement candidat: Laurent DECKER (Europe Ecologie-Les Verts).

 

CAUMONT L'EVENTE

CaumontCommunes: Anctoville, Caumont-l'Eventé, Cormolain, Foulognes, Hottot-les-Bagues, La-Lande-sur-Drôme, Livry, Longraye, Saint-Germain-d'Ectot, Sainte-Honorine-de-Ducy, Sallen, Sept-Vents, Torteval-Quesnay, La Vacquerie.

Population: 6 281 habitants.

Conseillère générale sortante (depuis 1998): Sylvie LENOURRICHEL (DVD), maire de La-Lande-sur-Drôme.

Enjeu: **

Analyse: Sylvie LENOURRICHEL, conseillère générale sortante, n'aura pas cette année à affronter la concurrence d'un candidat UMP comme en 2004. Elle aurait alors pu être élue dès le premier tour. Néanmoins, la perspective d'un second tour n'est pas exclue non plus cette année. Il devrait tourner à l'avantage de la conseillère sortant, à moins qu'elle ne soit desservie par le contexte national. A suivre donc.

Egalement candidats: Sylvie HUE (sans étiquette), Thierry LECRES (Parti Socialiste), Jean-Maurice RENAULT (Front National).

 

CONDE-SUR-NOIREAU

Cond__sur_NoireauCommunes: La-Chapelle-Engerbold, Condé-sur-Noireau, Lassy, Lénault, Périgny, Pontécoulant, Proussy, Saint-Germain-du-Crioult, Saint-Jean-le-Blanc, Saint-Pierre-la-Vieille, Saint-Vigor-des-Mézerets.

Population: 8 606 habitants.

Conseiller général sortant (depuis 1998): Pascal ALLIZARD (DVD), maire de Condé-sur-Noireau.

Enjeu: *

Analyse: Une simple triangulaire dans ce canton. On est loin des 6 candidats qui se disputaient le siège en 2004. Ca n'avait pas empêché alors Pascal ALLIZARD d'être élu au premier tour avec 62.48% des voix. Le maire de Condé n'aura pas face à lui une féroce concurrence cette année. Son adversaire socialiste, François MACHADO, inaugure à 21 ans sa première campagne électorale. Même chose pour la Front National Marie-Françoise LEBOEUF dont c'est la première campagne dans ce canton. Mais s'il est élu, peut-être dès le soir du 20 mars, Pascal ALLIZARD a aussi pour ambition de devenir président du conseil général. Il peut y parvenir si la majorité actuelle se maintient et si Jean-Léonce Dupont fait un faux-pas à Bayeux.

 

CREULLY

CreullyCommunes: Amblie, Anguerny, Anisy, Basly, Bény-sur-Mer, Cairon, Cambes-en-Plaine, Colomby-sur-Thaon, Coulombs, Courseulles-sur-Mer, Creully, Cully, Fontaine-Henry, Le Fresne-Camilly, Lantheuil, Lasson, Martragny, Reviers, Rosel, Rucqueville, Saint-Gabriel-Brécy, Secqueville-en-Bessin, Thaon, Vaux-sur-Seulles, Villons-les-Buissons.

Population: 19 858 habitants.

Conseiller général sortant (depuis 2004): Jean-Pierre LAVISSE (PS), maire d'Amblie.

Enjeu: **

Analyse: Contrairement à 2004, la droite part unie cette fois sur ce canton qu'elle avait perdu mais où elle avait réalisé un score d'un peu plus de 40% au premier tour il y a 7 ans. Frédéric POUILLE, maire de Courseulles-sur-mer, est la tête de proue de la majorité départementale. Il est aussi l'un des rares à afficher son étiquette UMP dans ces élections cantonales. Mais comme il y a 7 ans, Jean-Pierre LAVISSE, maire PS d'Amblie, pourra compter sur une dynamique de second tour avec le renfort de Stéphanie DEROBERT, candidate Europe Ecologie, et de Jean-Pierre ROUZIERE, candidat du Front de Gauche. Même s'il n'est pas en tête au soir du premier tour, Jean-Pierre LAVISSE partirait favori dans un second tour.

Egalement candidat: Joseph LETONDOT (Front National).