Nicolas_Sarkozy_et_Angela_Merkel_sur_les_planches_de_Deauville_en_octobre_2010

L'élite des gouvernements de la planète sera réunie au printemps prochain sur la côte normande, et pour une fois le Débarquement en Normandie n'y est pour rien du tout. Pas dit qu'il ne vienne pas l'envie à Barack Obama d'aller se recueillir sur les tombes de Colleville-sur-mer, mais les 26 et 27 mai prochains, c'est le sommet du G8, que la France préside, qui placera Deauville au centre du monde.

En matière de sommets internationaux, Deauville n'en est pas à son coup d'essai. En 2003, les ministres des finances du G7 s'étaient déjà donnés rendez-vous sur la Côte Fleurie. Et tout récemment, en octobre dernier, Nicolas Sarkozy, Angela Merkel et Dmitri Medvedev avaient organisé une rencontre tripartite à la Villa Cartier en vue de préparer le G20 de Séoul. C'est d'ailleurs la réussite de ce G3 France-Allemagne-Russie qui aurait décidé Nicolas Sarkozy à préférer finalement Deauville à sa rivale Nice pour l'organisation du sommet international de mai prochain. La cité du Duc de Morny se prêterait en effet assez bien à l'ambiance des grands rendez-vous internationaux, comme le souligne son maire, Philippe Augier :

Cette fois, c'est un événement sans commune mesure qui s'annonce : Nicolas Sarkozy, Barack Obama, David Cameron, Angela Merkel, Silvio Berlusconi, Dmitri Medvedev ainsi que les chefs du gouvernement du Japon et du Canada seront tous réunis à Deauville, sans compter les membres de leurs délégations ainsi que celles du conseil de l'Union Européenne et de la Commission européenne. Dans le cadre d'un dialogue élargi, 7 délégations africaines rejoindront le sommet. En tout, le G8 devrait drainer quelques 7300 personnes dont près de 4000 journalistes, ce qui devrait bénéficier à toute la Normandie, se réjouit déjà Philippe Augier :

zone_sanctuaris_ePas question donc de laisser quoi que ce soit au hasard. La circulation aérienne, comme maritime, seront reglémentées. Une zone "sanctuarisée" sera mise en place autour des 2 principaux hôtels du bord de mer, le Normandie et le Royal. Quant au casino et au centre de thalassothérapie situés dans cette zone, ils seront ouverts aux seules délégations officielles. Enfin, le terminus de la ligne ferroviaire Paris-Deauville sera avancé à Pont l'Evêque et des contrôles de police auront lieu, dès la gare Saint Lazare, pendant ces 2 jours des 26 et 27 mai pour voir qui se rend vers la Normandie. C'est impressionnant, mais ça n'a rien d'exceptionnel selon le préfet du Calvados, Didier Lallement :

En revanche, aucune nouvelle encore d'un éventuel contre-sommet comme les altermondialistes aiment à en organiser à chaque reprise. Des rumeurs avaient laissé entendre que Caen pourrait accueillir cette manifestation de contestation, mais cette semaine c'est Le Havre qui semble avoir pris la corde. Le port havrais se trouve en effet juste en face de Deauville, même si ce contre-sommet devrait se dérouler quelques jours avant le G8 officiel. En tout cas, le préfet invite ses éventuels organisateurs à prendre contact avec ses services :