109_deauville_casinoPanique dans les rédactions normandes hier soir après une dépêche AFP tombée peu après 21h : des morceaux de plafond se seraient effondrés dans la grande salle des jeux du casino de Deauville. Ce n'est même pas la direction qui le révèle mais un client qui se trouvait sur les lieux vendredi soir. Accoudé au bar, il aurait entendu un "gros bruit" vers 1h du matin avant de constater qu'une "plaque de plâtre" d'environ 1m50 de côté s'est écrasée au sol. Une cliente aurait même été touchée au bras par des éclats.
Prise de court, la direction a été forcée de réagir dans la soirée. Avant minuit, elle publiait un communiqué précisant qu'il y avait bien eu un dégât des eaux au plafond après les fortes pluies du week-end du 15 août mais que les morceaux tombés du toit restaient de "taille réduite" et qu'ils n'avaient surtout fait aucun blessé.
L'occasion de demander dès ce matin quelques précisions au directeur du Casino de Deauville, Eric Cavillon, qui (précisons-le car c'est plutôt rare en ce genre de circonstances) n'a pas rechigné pour nous répondre.

Eric Cavillon, directeur-général du Casino Barrière de Deauville

Curieusement, la direction du casino précise qu'elle n'a jamais été contactée hier soir par qui que ce soit de l'AFP (rappelons que la source de "fiabilité" mise en avant par l'AFP est un "client du casino"). Serait-on en présence d'une campagne d'intox savamment goupillée ?