malika_menard_et_le_maire_de_caen_m_duron_41330_w460L’élection de Miss France 2011 se déroulera-t-elle en décembre prochain au Zénith de Caen ? C’est bien possible. Et pour tout dire, c’est même fortement envisageable. L’idée n’est pas neuve : elle avait surgi en décembre dernier lors du passage à l’Abbaye aux Hommes de la Caennaise Malika Ménard, fraîchement couronnée. Philippe Duron, maire de Caen, et Geneviève Fontenay, présidente du comité Miss France étaient alors tacitement tombés d’accord.

L’idée a refait surface depuis la semaine dernière et ce n’est peut-être pas un hasard… La société Miss France a en effet confirmé travailler sur cette piste : « Sylvie Tellier, Miss France 2002, a remis sa couronne dans sa ville et elle sait ce que ça pourrait représenter pour Malika Ménard, actuelle Miss France » Or, personne n’ignore en ce moment la violente querelle entre Sylvie Tellier, représentante d’Endemol, par le biais de la société Miss France, et Geneviève de Fontenay, symbole vivant du concours, par le biais du comité Miss France. Nuances.

Mis au pied du mur par Endemol, les comités régionaux de Miss France ont jusqu’au 10 mai pour choisir leur camp. Soit rester fidèles à Madame de Fontenay et prendre le risque de voir leur miss régionale réduite au rang de Cendrillon de seconde partie de soirée, soit rentrer dans le rang et rallier le panache blanc d’Endemol. Tempête dans un verre d'eau, me direz-vous. Oui et non, tant on flotte ici dans une curieuse affaire qui mêlent à la fois principes moraux, droit à l'image mais aussi et surtout intérêt financiers.
Bernard Pichard, représentant du comité Miss France en Normandie, a déjà annoncé la couleur : il ne quittera pas Geneviève de Fontenay. Problème pour Endemol : peut-on organiser une élection nationale en terre de rébellion ? Quitte à prendre le risque de ne voir aucune Miss Normandie postuler à la succession de Malika Ménard ? Un comble dans cette bonne ville de Caen !

Cela ne semble pas émouvoir Philippe Duron. Le maire de Caen a confirmé la semaine dernière au micro de Pauline Moisy que la ville était bel et bien candidate à l’organisation du concours :

Par ailleurs, le maire ne fera ni choix du cœur, ni choix de la raison. A la manière suisse, il fera le choix de la neutralité. Donc forcément le bon :

Photo0730C’est d’autant mieux parti pour Caen que la ville serait seule en lice sur les tablettes d’Endemol. C’est du moins ce que croit savoir le Caennais Fabrice Collet, un proche de la famille de Fontenay et qui a participé aux 12 dernières élections nationales. Il est venu répondre à quelques questions dans le studio de Nostalgie Caen.

 

Alors Caen, terre d’élection ? La réponse sera connue d’ici la fin de ce mois de mai. Quoiqu’il en soit, ce sera déjà sans Geneviève de Fontenay. Comme un pied de nez, la dame au chapeau a déjà fait savoir qu’elle participerait ce soir-là au Téléthon dont le concours Miss France vampirise chaque année l’audience depuis qu’il est diffusé simultanément sur TF1. Un monde décidément sans pitié.