LEZEMENT

Trois jours avant le dépôt officiel des listes de ces élections régionales, le chef de file du Mouvement Républicain et Citoyen était ce matin dans nos studios. Serge Lézement a officiellement annoncé qu'il n'y aurait pas de représentant de la gauche républicaine de Jean-Pierre Chévénement en Basse-Normandie. Une décision prise avec regret mais qui fait suite à la demande des intances nationales du MRC, soucieuses de ne pas rajouter de division supplémentaire à gauche.

Serge Lézement pointe néanmoins du doigt les "accords électoralistes" passés entre socialistes et communistes et regrette de voir que les représentants du MRC ne soient pas pris en considération par la majorité régionale sortante. D'ailleurs, au plan national, Martine Aubry n'a pas jugé utile de rencontrer Jean-Pierre Chévénement pour négocier des accords régionaux.

En Basse-Normandie, les chevénementistes ont bien essayé de se rapprocher du Front de gauche. Mais ce dernier a finalement fait alliance avec le NPA dans la région et les partisans d'Olivier Besancenot ont fait part de leur refus catégorique de voir figurer sur leur listes des membres du MRC.
Rappelons que l'actuel vice-président du conseil régional Philippe Bonneau avait été élu sous les couleurs du MRC en 2004 avant de quitter le mouvement l'année suivante. Le parti de Jean-Pierre Chévénement comptait également 2 autres élus au conseil régional depuis 2004 : Michèle Lemaux et Jacques Lecostey.

Ecoutez l'interview en intégralité :